/ mai 8, 2019

Animée par l’envie de continuer à apprendre, je dévore le livre d’Alain Cardon, « Coaching d’équipe » (Ed. Eyrolles). Et puis vient une page sur laquelle cet expert met en lumière l’incohérence qui peut exister entre ce que l’on prône, publiquement, et comment cela se passe, à l’intérieur de l’entreprise. Sans le vouloir, il résume ma pensée, et synthétise, en une phrase, la raison pour laquelle je me suis formée au métier de Coach, en parallèle de mon expérience en communication.

Si nous veillons à ce que chaque collaborateur (et ambassadeur !) se sente en harmonie dans son contexte professionnel, il donnera ainsi, naturellement, le meilleur de lui-même et contribuera durablement à la performance de l’entreprise. Lorsque les valeurs sont révélées, et partagées par le plus grand nombre au sein de la structure, cela constitue une excellente base de travail pour définir une communication porteuse de sens.

Partager cet article