/ septembre 6, 2020

– « What if I train them and they leave? »
– « What if you don’t train them and they stay? »

Les formations sont bien sûr nécessaires pour maintenir et développer le niveau de qualité des services prestés, le niveau d’expertise des collaborateurs. L’assimilation de compétences complémentaires qui viennent renforcer l’expérience déjà acquise permettent de disposer de profils pointus et de continuer à viser l’excellence.

Mais les avantages se situent également à un autre niveau : investir dans la formation et le développement des travailleurs, c’est leur montrer que l’entreprise croit en leur potentiel ! Qu’il s’agisse de formation technique, d’atelier, de teambuilding, de coaching individuel ou collectif, leur permettre de continuer à se développer est un signe d’ouverture, de progrès, de confiance. Les sessions collectives sont quant à elles évidemment bénéfiques pour maintenir et faire grandir la cohésion au sein des équipes.

L’arrivée des nouvelles générations dans le monde professionnel laisse présager que le besoin en formation continuera de croître, pour deux raisons ; la première est qu’elles souhaitent s’épanouir, évoluer, continuer à développer leurs compétences. La seconde est que les « anciens » vont devoir mettre à niveau et maintenir leurs compétences technologiques entre-autres, pour que ces deux profils puissent travailler ensemble de la manière la plus fluide possible.

Disposer d’un plan de développement et formation n’est donc plus une option… L’idéal ? Qu’il prenne en compte le collaborateur dans sa globalité : avec ses compétences techniques, et aussi prenant en considération relations humaines qu’il développe au sein de l’entreprise. Une offre de formations spécifiques (liées au métier), d’ateliers d’équipes et développement personnel.

« Train people well enough so they can leave, threat them well enough so they don’t want to. » (Richard Branson)

Pour échanger davantage sur la mise en place d’un plan de « Learning & development », rencontrons-nous.

 

tableau keep going

geralt / Pixabay

Partager cet article