/ septembre 6, 2020

Une nouvelle brochure ou un nouveau catalogue à réaliser, un projet de nouveau site web, un rapport annuel à concevoir, des posts et articles à publier, un journal ou une newsletter interne à diffuser… Et tout ce contenu à rédiger, réviser, relire plus d’une fois… La tâche peut en décourager plus d’un.

Il n’est pas toujours facile d’avoir l’inspiration quand on a le nez dans le guidon. Il n’est pas toujours simple de se réinventer lorsqu’on est dans le même type de contenu depuis un bon moment. Ou tout simplement, la rédaction n’est pas une passion, ou notre premier talent.

Lorsque les contenus sont disponibles, il est parfois nécessaire de les réviser : restructurer, synthétiser, reformuler… Pour un résultat clair, une lecture fluide, un texte adapté au support via lequel il sera véhiculé. En effet, on ne rédige pas un post, un article pour le web, les contenus d’un site ou le texte d’un rapport imprimé de la même manière. Sans parler des règles élémentaires du référencement naturel qui doivent être prises en compte pour le digital.

Et puis, vient la relecture. Incontournable pour tout support destiné à l’impression, et souvent plus d’une fois. A force de relire le même texte, il est facile, et humain, de laisser passer une erreur. Quant au digital, la relecture s’impose également. Combien de fois n’avons pas eu les yeux qui piquent en voyant certaines erreurs sur les réseaux sociaux ? Imaginez un blog professionnel dont les contenus comportent régulièrement quelques fautes… C’est loin d’être bon pour l’image de marque ! Et, en mode digital, les corrections sont réalisées en quelques minutes, alors pas d’excuse.

Quelques trucs si vous vous chargez de ces missions en interne :

  • Besoin de rédiger pour le web ? Commencez par vous informer sur les bonnes pratiques liées au référencement naturel (SEO). Mais attention, on rédige pour l’internaute, pas pour Google ; cela serait à votre désavantage. Evaluez le juste dosage pour le volume de contenu, selon le canal utilisé. Il n’y a pas que les réseaux sociaux… Faire vivre son site web est important également.
  • Pour tout contenu destiné à l’impression, réquisitionnez 2 collègues, 2 paires d’yeux supplémentaires, pour avoir un regard frais lors de la relecture finale. Avec la meilleure concentration possible, le même œil humain ne peut pas tout détecter sur un document de 20, 50 ou 100 pages relu déjà 2 fois.

Vous souhaitez déléguer ? Prenons contact : 0493 84 70 21 ou contact@vanessatoffoli.be 

Partager cet article